Avantages d’avoir une chaise haute bébé

Votre bébé est passé des biberons à une alimentation plus variée. Alors, pourquoi lui faire son repas avant ou après le dîner s’il peut participer au repas familial ? Il est plus logique qu’il passe à table avec le reste de la famille. Une chaise haute bébé vient à coup sûr en réponse en un problème épineux.

Chaise haute : lieu d’apprentissage de bébé

Bébé veut passer à table comme un grand. Mais voilà, il est encore trop petit, ou pas, assez agile pour s’asseoir sur une chaise conventionnelle comme tout le monde. Grâce à sa chaise haute, ça devient possible. Avec la tablette dont elle dispose, bébé peut avoir sa propre assiette. Installé confortablement, il découvre de son nouveau mode d’alimentation, et apprend comment manger tout seul. C’est un bon moyen pour renforcer ses liens avec chaque membre de la famille.

Les modèles amovibles, pliables et transportables sont idéals pour diverses situations, non seulement à la maison, pour aussi quand on prévoit d’aller chez mamy ou en piquenique.

En plus, la chaise haute est multi usage. Idéale jusqu’à 3 ou 4 ans, elle ne vous servira pas seulement à nourrir votre enfant, mais également à l’initier, au fur et à mesure qu’il grandit, à des activités à la fois ludiques et didactiques. Transformable en bureau, elle peut servir de lieu de coloriage ou de jeux.

Chaise haute : gage de la sécurité de bébé

Votre bébé devient un vrai acrobate. Aussitôt à table, il veut y monter, piocher dans l’assiette de ses frères. S’il est tenté d’y grimper, la ceinture de sécurité dont dispose la chaise permet de le retenir et l’empêcher de faire des bêtises. C’est également le moyen de le protéger des chutes, car un bébé n’a pas encore conscience de la hauteur et ses dangers. Au cas où il serait tenté de s’échapper pas le dessous, la sangle d’entrejambes le retient. Elle sert aussi à empêcher votre enfant de glisser par le bas quand c’est un enfant en bas âge qui ne maîtrise pas encore la position assise.

Son utilité ne fait donc plus aucun de doute.