Comment fabriquer une bouillotte artisanale ?

bouillotte artisanale

Pour calmer les maux de tête et maux de ventre, les douleurs musculaires, lutter contre l’anxiété, le stress ou la fatigue, vous faites régulièrement recours à l’usage des bouillottes. Ce matériel, grâce à la chaleur qu’elle accumule et qu’elle restitue, agit sur l’endroit où vous sentez le mal pour vous soulager.

Néanmoins, saviez-vous comment fabriquer ce dispositif ? Parfois, vu l’aspect attrayant que présentent certaines bouillottes, vous imaginez complexe la fabrication de cet objet. Pourtant depuis chez vous, vous pouvez fabriquer vous-même ce dispositif. Voici dans cet article comment procéder.

Quel type de bouillotte fabriqué ?

Il existe plusieurs catégories de bouillottes sur le marché. Vous disposez des bouillottes à eau, des bouillottes électriques, des bouillottes sèches en graines de lin et aussi des bouillottes aux noyaux de cerise. Il est évident que la fabrication de toutes les bouillottes n’est pas à votre portée. Par exemple pour confectionner une bouillotte électrique notamment sa housse, une touche industrielle est importante puisque cette catégorie de bouillotte est rechargeable. Par conséquent, il serait difficile de la fabriquer à la main.

De même, toutes les bouillottes à eau ne pourront pas faire objet d’une fabrication artisanale. La confection de leur housse également pourrait compliquer le processus. Par conclusion, la seule catégorie de bouillotte accessible à la main est celle qui est sèche. Vous pouvez fabriquer aisément ce type de bouillottes. Le processus est très simple et les éléments de fabrication sont également à la portée de vous tous.

Les besoins fondamentaux

bouillotte artisanale

Pour confectionner votre bouillotte sèche, il vous faut quelques éléments essentiels. Vous devez disposer de deux tissus : un en lin et le second en textile. Les dimensions de celui en textile doivent être supérieures à celui en lin. Ensuite, il faut avoir une aiguille et un fil en coton. Il faut également disposer de l’orge pour meubler la housse. En ce qui concerne justement l’orge pour la garniture, vous pouvez choisir la graine que vous voulez. Vous aurez besoin d’un entonnoir et aussi d’un ruban pour fermer la dernière issue de la housse – Vous n’êtes pas des adeptes du travail manuel ? Alors facilitez-vous la vie et cliquez ici !

Fabriquer votre bouillotte

bouillotte artisanale

1- Coudre les tissus

Avant de coudre les tissus, il faut d’abord savoir quelle forme il faut donner à votre bouillotte. Dans le cas présent, pour être plus simple, nous vous conseillons de choisir la forme rectangulaire. Vous commencez en première position par plier les deux tissus sous la forme d’une poche d’un coussin. Ensuite, avec le fil et l’aiguille, vous faites la couture de la base et des deux côtés des tissus pliés. Vous retournez la seconde face des tissus pour faire disparaitre les traces de la couture faite. Rassurez-vous que le tissu en textile se retrouve à l’extérieur.

2- Verser les graines

Après avoir cousu les trois bords, la seule ouverture laissée en haut est l’issue pour faire entrer les graines. Vous pouvez vous servir d’un entonnoir pour le faire comme vous pouvez le faire sans cet élément. Une fois la poche du coussin remplie, vous fermez par la suite le haut par un papier adhésif.

À lire …

… Où se procurer un électrostimulateur ?

À savoir …

Syndrome prémenstruel – Cinq conseils pour moins souffrir.