Comment utiliser un surpresseur ?

pompe de relevage fonctionnement

L’eau pourra avoir des difficultés à accéder à des parties de la maison suite à une faible pression. On rencontre ce cas généralement dans les maisons à étages. Ceci peut être causé par l’ouverture de plusieurs robinets à la fois, ou par la variation de la pression d’entrée. Cette pression d’entrée dépend de la consommation de toutes les installations. Un surpresseur aide à augmenter la pression de l’eau et à la faire monter correctement afin que toute l’installation puisse en bénéficier au maximum. Les pompes de relevages sont quelques fois conçues avec un surpresseur. Pour bien utiliser un surpresseur, il faut savoir l’installer, le brancher et le régler.

Installation d’un surpresseur.

Certains surpresseurs peuvent atteindre 18 m3 par heure sur une hauteur de 56 mètres ce qui fait que c’est l’appareil idéal pour faire monter la pression de l’eau. En général, cet appareil comprend une pompe, un réservoir, un manomètre, un pressostat, un flotteur, un disjoncteur, un bouton marche/arrêt et des raccords de liaison. Le surpresseur doit être installé devant le clapet anti-retour (qui contrôle le sens de l’eau) et après le compteur d’eau. L’attache se fait avec des joints. Le manomètre doit être installé entre la pompe et le réservoir. Cet appareil servira à activer la pompe.

Branchement d’un surpresseur.

Cet appareil possède un interrupteur qui sera placé dans le réservoir. Ce flotteur décidera de l’activation et de l’arrêt de la pompe comme chez les pompes de relevages. Lorsque le réservoir est plein, le flotteur se met en hauteur et cette position active l’arrêt de la pompe. C’est donc le branchement basique au niveau du fonctionnement de l’appareil. Pour le branchement éclectique, il faut tout d’abord brancher le pressostat correctement au niveau du contacteur en connectant chaque câble et en suivant les couleurs de liaison et en connectant le câble conducteur du flotteur. Ce sera ensuite le disjoncteur qui activera le surpresseur une fois que le bouton « marche » sera activé.

Venez aussi consulter ici : Les inconvénients d’une piscine auto portante

Réglage d’un surpresseur.

Pour bien utiliser un surpresseur, il faut savoir le régler. Le réglage se fait par des calculs de pression. Il faut donc régler la pression haute, la pression du débit nul du surpresseur, régler la pression d’air et enfin régler la pression d’eau. Le réglage de la pression haute se fait une fois qu’on connaît la pression du débit nul, car elle est inférieure à 10 % de ce débit. La pression d’air sera déterminée par le ré-enclenchement du surpresseur. À part les éléments généraux qu’on a cités un peu plus haut, le surpresseur possède également deux sortes de ressorts qui servent à régler la pression de l’eau. Le gros ressort servira à calculer la pression haute et le petit ressort pour la pression basse. Ces ressorts se trouvent dans le pressostat, mais il y a des fois où le surpresseur en est dépourvu et à ce moment-là, ce seront deux petits orifices qui serviront de point de réglage.

Venez aussi consulter ici : futura science

Une fois les bases acquises, on peut utiliser correctement un surpresseur, mais n’oublions pas qu’il vaut mieux faire appel à un spécialiste si on rencontre des blocages pour éviter d’abîmer l’appareil. Pour certains surpresseurs, un guide de réglage est fourni avec l’appareil et pour d’autres, un réglage automatique se fera lors de la sortie d’usine.

Pour approfondir le sujet de la pompe de relevage venez voir là.