Différences entre un sèche-linge à condensation et à évacuation

seche linge condensation

Le sèche-linge à évacuation était la référence en matière de sèche-linge jusqu’à l’apparition du modèle à condensation. Depuis, une véritable guerre de communication prévaut entre les deux appareils, chaque modèle défendant du mieux que possible ses atouts. Pour un consommateur non averti, il est en effet difficile de faire une réelle distinction et la question de beaucoup se posent, c’est de savoir s’ils n’ont de différences que leurs noms.

Principe de fonctionnement du seche linge condensation

La première différence entre un sèche-linge à évacuation et un sèche-linge à évacuation réside dans le principe de fonctionnement. En effet le sèche-linge à évacuation rejette de l’air chaud saturé en humidité via une gaine de ventilation. Celle-ci évacue l’humidité vers un trou d’aération.

Dans le cas d’un sèche-linge condensation, le fonctionnement se fait en circuit fermé. Lorsqu’elle est froide, la vapeur devient de l’eau et est évacuée dans un bac de récupération intégré à la machine qui doit être vidé après chaque utilisation. La condensation se répète jusqu’à ce que le linge soit complètement sec.

Principe d’installation

Le sèche-linge à évacuation, est bien plus complexe à installer, nécessitant même l’intervention d’un professionnel ainsi que des travaux en raison des conditions particulières qui entourent sont installation. Non seulement la gaine de ventilation doit mesurer 1,20 m de long, mais en plus elle doit être installée à 30 cm au-dessus du sol. Quant au trou d’aération, son installation nécessite de percer le mur.

Dans le cas d’un sèche-linge à condensation, l’installation est totalement autonome. La complexité étant liée au système d’évacuation, le fait que ce dernier soit intégré à l’appareil dans le cas d’un modèle à condensation rend l’installation beaucoup plus simple. Il n’y a plus besoin ni de raccordement extérieur ni d’ouverture dans le mur. L’appareil peut donc être installé n’importe où, fonctionnant par simple raccordement à une prise électrique.

à Lire également : 3 Recettes au barbecue à gaz

Praticité

À cause à son principe de fonctionnement, le sèche-linge à évacuation est moins pratique. Il doit en effet être installé dans une salle dédiée c’est-à-dire une buanderie. De plus, la pièce doit disposer d’un système d’aération sur l’extérieur. En dépit de ces inconvénients, le sèche-linge à évacuation présente malgré tout un avantage de taille : il vous épargne du vidage intempestif qu’impose un modèle à condensation.

En termes de praticité, le sèche-linge à condensation est beaucoup plus facile à installer. Il peut se mettre n’importe où que ce soit dans une salle dédiée ou non. Il peut également être déplacé plus aisément au gré de vos besoins à condition qu’il y ait une prise à proximité. Cela le rend d’ailleurs très adapté aux appartements.

Toutefois, la salle doit être bien ventilée. De même, utiliser sèche-linge à condensation est très fastidieux. Non seulement le réservoir doit être vidé régulièrement, mais en plus le condenseur aussi doit être nettoyé pour assurer son bon fonctionnement. À ce propos, certains modèles intègrent une fonction d’auto nettoyage du condenseur. En cas d’accumulation de l’humidité dans la pièce, le condenseur peut-être sujet à un mauvais fonctionnement.

Prix

En raison de son système de fonctionnement innovant, le sèche-linge à condensation coûte beaucoup plus cher que le sèche-linge à évacuation. Au cout d’achat, il faut ajouter les couts d’exploitation divers.

Les sèche-linges à condensation sont généralement des appareils énergétiquement optimisés. Pour ce qui est du sèche-linge à évacuation, il faut également prendre en compte le cout de l’installation, travaux et main-d’œuvre compris.

Si vous voulez aller plus loin au sujet du sèche linge condensation, venez voir.