Installer un plafonnier: Explication technique

plafonnier led

Le plafonnier est un système d’éclairage pouvant être placé dans toutes les pièces de la maison. Il est très répandu. Son design particulier et ses nombreuses formes font qu’il est considéré comme l’un des luminaires les plus appréciés. L’installation d’un plafonnier demande le respect de plusieurs règles de sécurité. Il peut être fait par un professionnel, mais aussi par toute personne possédant un manuel et le matériel adéquat. Si vous voulez installer votre plafonnier vous-même, vous devez bien le choisir en fonction du lieu d’installation, bien sélectionner le matériel à utiliser et suivre une procédure particulière.

Choix du plafonnier

L’installation d’un plafonnier peut dépendre du lieu où il doit être placé. Il faut d’abord distinguer entre les plafonniers placés sur les plafonds, et les plafonniers fixés au mur. Ensuite, il faut choisir entre un plafonnier plus grand, nécessitant plus de crochet plus plafonnier plus petit nécessitant moins de gêne. Il faut enfin distinguer entre un plafonnier à l’extérieur de l’appartement ou dans la salle de bain, d’un autre plafonnier qui n’a pas besoin d’une protection particulière contre l’eau.

Il est difficile de suivre la même règle pour un plafonnier de salon, que celui fixé à l’entrée ou celui placé au mur. Toutes ces installations ont cependant des bases. Il est alors possible de se référer aux bases pour déterminer le matériel nécessaire à l’installation du plafonnier chez soi.

à Lire : kosilum

Sélection du matériel

Pour l’installation d’un plafonnier, quel que soit le type de plafonnier et quel que soit le lieu où il sera il sera installé, il faut avoir un escabeau ou une échelle ou tout autre chose permettent d’avoir un accès facile au plafond sans effort. Il faudra aussi une perceuse, un marteau, un tournevis, un vis de fixation et une pince coupante et à dénuder. Il faudra aussi une cheville de suspension. Ces instruments communs peuvent être trouvés dans tous les magasins de bricolage ou de vente de produit de menuiserie. A tous ces objets, il faut ajouter le crayon qui servira à marquer l’emplacement à percer avant de commencer.

à Lire : Table à langer : les choix possibles.

Procédure technique

Avant de commencer l’installation du plafonnier sur un plafond ou sur un mur, il importe de couper l’électricité. Il ne faut courir aucun risque. Ensuite, il faudra marquer au crayon l’emplacement où le travail se fera. Cet endroit sera situé à côté des fils déjà installés dans les nouvelles maisons ou à côté de l’installation électrique au plafond. A cette marque il faudra faire un ou deux trous, selon le poids du plafonnier. Cet endroit servira à placer la cheville de suspension du plafonnier, afin que ce dernier ne soit pas suspendu directement par les fils. Il faudra alors visser le crochet et la suspension de l’instrument, dans la cheville, sans ses ampoules.

Après avoir ajusté la longueur des fils et les avoir dénudé, il suffira de raccorder les fils au dispositif ainsi installé. Ce n’est qu’une fois tout ce travail effectué, qu’il faudra visser les ampoules du plafonnier. Il convient de s’assurer de ne pas laisser les fils visibles. C’est d’ailleurs pour cela que la cheville est juste à côté du lieu de liaison des fils, pour pouvoir le cacher. Il est enfin permis de remettre le courant et profiter de son plafonnier.

Pour voir nos sources à propos du plafonnier : https://mon-plafonnier.fr/