Louer une fendeuse à bois, bonne ou mauvaise idée ?

comment utiliser fendeuse bois

Couramment utilisée dans les maisons comme dans les exploitations forestières, la fendeuse à bois est une machine qui permet de fendre rapidement une quantité importante de bois en suivant une certaine mesure.

Si l’acheter représente un investissement trop important pour vous, vous pouvez choisir de la louer. Mais cette option comporte aussi bien des avantages que des inconvénients. On vous en dit plus ici.

Les types de fendeuses à bois

Avant de louer une fendeuse à bois, il vous faut préalablement connaître le type de fendeuse dont vous avez besoin. En fonction de la quantité de bois que vous fendez chaque année, vous avez le choix entre une fendeuse électrique, une fendeuse thermique et une fendeuse hydraulique.

La fendeuse électrique vous limite à une quantité maximale de 10 stères (soit 10 mètres cube) par an, la thermique vous permet de fendre environ 12 stères et l’hydraulique vous permet d’aller bien au-delà de cette limite.

Mais ce n’est pas tout, en fonction de la taille des bûches que vous coupez souvent, vous avez le choix entre une fendeuse verticale et une fendeuse horizontale. La fendeuse verticale vous permet de couper des bois de grand diamètre tandis que la fendeuse horizontale ne peut servir qu’à découper ceux de petit diamètre.

à Regarder plus tard : Où trouver une couveuse ?

Louer une fendeuse de bois : les avantages

En premier lieu, louer une fendeuse vous épargne d’un investissement relativement lourd. Cela peut donc constituer une très bonne option si votre bourse est assez limitée. La location se fait sur une durée précise qui peut être renouvelée à chaque fois que vous en ressentez le besoin.

Certains contrats vous permettent même de changer votre fendeuse louée contre une fendeuse plus récente et plus performante. Cette option peut engendrer un surcoût, mais vous pouvez tout de même veiller à ce qu’elle soit insérée dans votre contrat. Cela est toujours à votre avantage et vous évite les mauvaises surprises et les machines défectueuses.

Louer une fendeuse à bois : inconvénients

Que vous utilisiez la machine au cours d’un mois ou non, vous avez l’obligation de verser à votre loueur la mensualité définie dans le contrat. C’est là l’un des principaux inconvénients de la location. Quel que soit le volume de travail que vous abattez, vous déboursez la même somme. Et si vous décidez de rompre le contrat pour une raison ou une autre avant la fin de sa durée de validité, votre loueur pourrait vous facturer des pénalités plutôt salées.

Aussi, à l’issue de la période de la location, vous devez rendre la machine dans un parfait état de fonctionnement. Cela voudrait donc dire qu’au cas où une panne survient pendant que la fendeuse est en votre possession, vous avez l’obligation de payer les réparations nécessaires. Enfin, en cas de vol ou de perte de la machine, vous continuerez quand même à payer les mensualités jusqu’à la date d’échéance de votre contrat.

Voilà, vous l’auriez sûrement compris, louer une fendeuse présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Pour vous décider, tenez compte de l’utilisation que vous désirez en faire et comparez les différents contrats qui vous sont proposés par les loueurs.

Je possède ce modèle et je vous le conseille : https://jefenddubois.fr/test-smart-splitter-avis/